Membres

    Stavros Spyrellis

    Stavros est docteur en géographie depuis 2013. Il a travaillé comme enseignant-chercheur dans les universités de Paris Ouest Nanterre – La Défense, de Paris Est Marne-la-Vallée et de Reims. Ses recherches portent sur l’analyse et la représentation cartographique des questions sociales, de la ségrégation socio-économique et éducative dans l’espace. Recruté comme post-doctorant dans le projet RelatHealth, il analyse les éléments individuels et contextuels qui influencent la forme des quartiers perçus des habitants dans l’agglomération parisienne à partir des données de l’enquête RECORD.

        Sylvie Fol

        Sylvie est professeur en Aménagement et Urbanisme à l’Université Paris 1 Panthéon – Sorbonne et membre de l’UMR Géographie-Cités. Ses recherches, centrées sur l’analyse des inégalités socio-spatiales dans une perspective de comparaison internationale, portent sur 1) la mobilité et l’ancrage territorial dans les quartiers pauvres, 2) la ségrégation, les politiques de l’habitat et les politiques de mixité sociale, 3) les processus de déclin urbain et les mutations des anciens espaces industriels et ouvriers et 4) la transformation des territoires de banlieue.

            Anaïs Dubreuil

            Anaïs est doctorante en géographie de la santé depuis janvier 2016 à l’Université de Paris 7 – Paris Diderot sous la direction de Julie Vallée, en codirection avec Lena Sanders. Sa thèse s’intéresse aux relations qui se nouent entre la santé, le parcours de vie et les évolutions des pratiques spatiales des individus en se concentrant sur l’accès aux ressources urbaines porteuses de santé. Sa recherche s’appuie sur l’analyse des données des enquêtes RECORD (Paris) et ISIS (Montréal) et sur des récits biographiques qu’elle projette de collecter auprès d’un échantillon de participants de ces deux études.

                Marianne Guérois

                Marianne est maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Diderot et membre de Géographie-cités. Ses travaux s’intéressent principalement aux dynamiques d’étalement urbain et aux interactions entre morphologies urbaines et pratiques de mobilité individuelles, analysées dans une perspective comparative. Sa contribution au projet RelatHealth portera sur la manière dont les habitants utilisent les ressources urbaines et sur les périmètres des actions en matière de santé.
                Plus d’informations ici

                    Basile Chaix

                    Basile est directeur de Recherche à l’Inserm à l’Institut Pierre Louis d’Épidémiologie et de Santé Publique. Il est le responsable de l’Etude RECORD. Dans ses travaux à partir de données de cohorte et de capteurs embarqués, il s’intéresse aux relations qui existent entre les environnements géographiques de vie et différents facteurs de risque comportementaux et métaboliques, aux méthodes d’analyse des effets du contexte sur la santé et à la prise en compte de la mobilité quotidienne dans les études environnement-santé.

                        Hadrien Commenges

                        Hadrien est maître de conférences en géographie à l’Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne et membre de Géographie-Cités. Après un master d’études urbaines de l’École d’Administration Publique de Catalogne en 2006, il a travaillé  comme un expert de transport urbain à Barcelone. Il fait ensuite un doctorat (2009-2013) sur les outils et les méthodes utilisées pour la planification des transports (Université Paris Diderot) et un postdoctorat au LEESU sur l’usage des modèles dans l’aménagement urbain (2014-2015).
                        Plus d’informations ici

                            Sandrine Berroir

                            Sandrine est maître de conférences en géographie à l’Université Paris-Diderot et membre de Géographie-cités. Ses travaux considèrent les mobilités spatiales comme une entrée privilégiée pour analyser les fonctionnements et les dynamiques socio-spatiales des espaces métropolitains. Elle interroge les interactions entre organisation spatiale des espaces urbains, pratiques individuelles des mobilités et représentations des territoires.

                                Antoine Fleury

                                Antoine est docteur en géographie et chargé de recherche au CNRS (UMR Géographie-cités). Ses travaux portent sur la production des espaces publics dans les métropoles européennes à la fois en termes d’aménagement, de gestion et de régulation. Soucieux d’analyser plus largement les dynamiques qui transforment ces métropoles, Antoine s’intéresse également à la gentrification et aux inégalités socio-spatiales, aux structures commerciales et aux stratégies commerçantes, ainsi qu’aux pratiques spatiales des habitants en intégrant leurs pratiques de mobilités.

                                    Benoit Thierry

                                    Benoît contribue aux travaux de l’équipe SPHERELAB depuis 2008 en développant des techniques d’analyse spatiale innovantes, des systèmes d’information géographique liés à la santé des populations ainsi qu’en implantant des solutions pour la recherche et les interventions cliniques à l’aide de multi-capteurs combinant GPS, accéléromètres et applications web. Il détient un diplôme d’ingénieur des télécommunications (France) et une maîtrise en géomatique (Université Laval, Québec).

                                        Lena Sanders

                                        Lena est directrice de recherche au CNRS, membre du laboratoire Géographie-cités. Ses travaux portent sur l’évolution des villes et des systèmes de peuplement et utilisent l’analyse spatiale et la modélisation dynamique. Elle s’intéresse à l’épistémologie de la modélisation et aux transferts de concepts entre disciplines. Elle a travaillé avec des archéologues, des économistes et des philosophes du côté des sciences humaines et sociales, des physiciens, des géomaticiens et des informaticiens du côté des sciences formelles.

                                            Katherine L. Frohlich

                                            Kate est professeure titulaire au Département de médecine sociale et préventive au sein de l’École de Santé Publique de l’Université de Montréal et chercheure régulière au sein de l’Institut de Recherche en Santé Publique, Université de Montréal (IRSPUM). Elle est la responsable de l’enquête ISIS. Son programme de recherche porte sur les questions d’inéquités en santé urbaine, la promotion de la santé et la sociologie de santé publique.
                                            Plus d’informations ici

                                                Sophie Baudet-Michel

                                                Sophie est enseignante-chercheuse en géographie à l’Université Paris-Diderot et à l’UMR Géographie-cités. Ses travaux portent sur le rôle des déterminants environnementaux et socio-économiques dans la construction des inégalités inter-urbaines de santé respiratoire avec une approche écologique. Dans RelatHealth, Sophie s’intéresse à la façon dont les habitants exploitent les ressources situées dans leur espace d’activité et sur la relation entre la santé mentale des habitants et l’hétérogénéité sociale de leurs espaces d’activités.

                                                    Martine Shareck

                                                    Titulaire d’un doctorat en santé publique et en promotion de la santé de l’Université de Montréal, Martine est en post-doctorat au London School of Hygiene and Tropical Medicine dans l’équipe de Steve Cummins (Healthy Environments Research Group). Ses travaux concernent l’équité en santé urbaine. Pour son post-doctorat, elle analyse comment l’environnement où de jeunes londoniens vivent et étudient influence leurs comportements alimentaires  (projet ORiEL sur la revitalisation olympique dans l’est de Londres). Martine est également co-chercheure du projet ISIS.
                                                    Plus d’informations ici

                                                        Constance Lecomte

                                                        Constance est ingénieure d’études en analyse de données et cartographie. Diplômée du master Carthagéo (Paris 1, Paris 7, ENSG), elle intervient depuis 2014 sur différents projets de recherche en géographie (projet Paerpa à l’Irdes, Paris 2030 et Villes décroissantes à l’UMR Géographie-cités, CartOrient à l’UMR Mondes Iranien et Indien). Elle se spécialise dans la manipulation et la mise en relation de bases de données multisources et suit de près les évolutions liées à la cartographie automatique et à la cartographie interactive. Plus d’informations ici.

                                                            Guillaume Le Roux

                                                            Guillaume est docteur en géographie et ingénieur en statistiques. Ses thématiques de recherche se centrent sur les recompositions socio-spatiales des grandes villes à travers une approche par les mobilités spatiales. Recruté comme post-doctorant pendant un an dans le projet RelatHealth, il a analysé la ségrégation sociale dans l’agglomération parisienne aux différentes heures de la journée. Il a aidé à la coordination du projet RelatHealth et assisté les membres du projet dans leurs analyses. Actuellement en post-doctorat à l’INED, Guillaume demeure associé au projet RelatHealth.
                                                            Plus d’informations ici

                                                                Yan Kestens

                                                                Yan est professeur agrégé au département de médecine sociale et préventive à l’Université de Montréal, chercheur au Centre de recherche du CHUM et détenteur de la Chaire IRSC en Santé Publique Appliquée sur les Interventions Urbaines et la Santé des Populations. Yan et son équipe du SPHERELAB travaillent sur de nouvelles méthodes de collecte et d’analyse de données pour mieux comprendre les interactions individus-environnements, et plus globalement, l’impact des changements urbains sur la santé et les inégalités de santé.
                                                                Plus d’informations ici

                                                                    François Queyroi

                                                                    Depuis 2011, François est chargé de recherche en Informatique au CNRS et travaille au sein du laboratoire Géographie-Cités. Ces travaux portent sur le développement et l’analyse d’outils informatiques (analyse de réseaux, clustering) pour résoudre des problèmes de géographie quantitative. Dans RelatHealth, François s’intéresse principalement au traitement automatique et semi-supervisé des données de déplacements.
                                                                    Plus d’informations ici

                                                                        Ikram Ferrak

                                                                        Ikram a réalisé en 2016 son mémoire de Master 1 de Géographie – Environnement (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) au sein du projet RelatHealth. Dirigée par Julie Vallée, son mémoire explorait l’accès potentiel et effectif des habitants du nord-est parisien aux espaces publics de nature. L’enjeu était d’identifier de possibles formes d’inégalités socio-spatiales liées à l’appropriation différenciée des ressources environnementales urbaines.

                                                                            Julie Vallée

                                                                            Julie est chargée de recherche CNRS en géographie à l’UMR Géographie-cités. Elle est la coordinatrice scientifique du projet RelatHealth. Ses travaux concernent les logiques spatiales des inégalités de santé dans les espaces urbains. Julie s’intéresse aux pratiques de mobilité des habitants des villes et à leur façon de s’approprier leur quartier de résidence afin de dépasser les approches rigides et standardisées de l’espace qui prévalent souvent dans les études sur les « effets de quartier ».
                                                                            Plus d’informations ici