Santé

En complément des données assez classiques sur le profil démographique, culturel et socioéconomique des participants, les enquêtes RECORD et ISIS permettent également de disposer d’informations longitudinales sur la santé des individus.

L’état de santé des individus est approché grâce à un indicateur largement utilisé dans la littérature internationale : la santé perçue. Fortement corrélé à la morbidité et à la mortalité des individus, il présente également une dimension subjective : il permet de révéler la connaissance et l’appréciation de l’état de santé de l’individu compte tenu de son expérience de la santé ou de la maladie, mais aussi de son environnement social, économique, familial, etc.

  • Dans l’enquête ISIS, les participants sont invités à évaluer leur état de santé physique et mentale en cinq catégories (de très bonne à très mauvaise) et à noter le sentiment qu’ils éprouvent en général à l’égard de leur vie (i.e. life satisfaction) sur une échelle comprise entre 0 (très insatisfait) et 10 (très satisfait).
  • Dans l’étude RECORD, les participants sont invités à évaluer leur état de santé sur une échelle comprise entre 0 (mauvais) et 10 (excellent)

En lien avec l’état de santé des individus, d’autres indicateurs relatifs à la santé mentale sont développés dans l’enquête RECORD, à partir des symptômes dépressifs rapportés par les participants et de leurs consommations d’antidépresseurs et de médicaments psychotropes.

Les comportements de santé sont appréhendés grâce aux recours aux soins, à la consommation de tabac et aux habitudes alimentaires.